Pouilly Fumé

Pouilly fumé 2012

Pouilly fumé 2012

Des vins complexes et élégants

La campagne viticole : l’hiver a été sec et relativement doux, avec cependant une belle période de froid au cours de la première quinzaine de février, occasionnant la destruction de quelques bourgeons. Le débourrement fut précoce, de fin mars à début avril. L’inversion climatique à partir de mi-avril a entrainé une longue période de trois mois plutôt froids et humides. Quelques bourgeons furent à nouveau gelés en avril. La floraison s’est déroulée sur une durée assez longue. Un nouveau changement de climat s’est produit vers le 14 juillet avec le retour à des conditions climatiques chaudes et sèches qui ont permis la fin de la croissance végétative et une bonne véraison. Les conditions de maturation ont été très favorables. La sécheresse a permis la concentration en sucres et les précipitations de fin septembre ont favorisé un bon équilibre. Les nuits fraîches ont préservé le charnu et l’acidité (teneurs élevées en acide tartrique et normales en acide malique) tandis que les arômes se sont développés lentement et tout en finesse. Nos vendanges ont commencé le 29 septembre et se sont étalées sur une dizaine de jours dans de bonnes conditions climatiques.

Dégustation : Les Pouilly Fumé 2012 présentent une plénitude et une concentration remarquables. L’expression aromatique est intense. Bien ciselés, ils sont à la fois délicats et complexes. Les nuances de fleurs blanches et de fruits frais prédominent. Elles sont soutenues par de subtiles notes épicées et minérales. D’une grande rectitude, les Pouilly Fumé 2012 sont une harmonie de fraîcheur et de richesse.