Pouilly Fumé

2010

2010

Inscription au patrimoine culturel immatériel de l’humanité du repas gastronomique français

Le repas gastronomique des Français est une pratique sociale coutumière destinée à célébrer les moments les plus importants de la vie des individus et des groupes, tels que naissances, mariages, anniversaires, succès et retrouvailles. Il s’agit d’un repas festif dont les convives pratiquent, pour cette occasion, l’art du « bien manger » et du « bien boire ». Le repas gastronomique met l’accent sur le fait d’être bien ensemble, le plaisir du goût, l’harmonie entre l’être humain et les productions de la nature. Parmi ses composantes importantes figurent : le choix attentif des mets parmi un corpus de recettes qui ne cesse de s’enrichir ; l’achat de bons produits, de préférence locaux, dont les saveurs s’accordent bien ensemble ; le mariage entre mets et vins ; la décoration de la table ; et une gestuelle spécifique pendant la dégustation (humer et goûter ce qui est servi à table). Le repas gastronomique doit respecter un schéma bien arrêté : il commence par un apéritif et se termine par un digestif, avec entre les deux au moins quatre plats, à savoir une entrée, du poisson et/ou de la viande avec des légumes, du fromage et un dessert. Des personnes reconnues comme étant des gastronomes, qui possèdent une connaissance approfondie de la tradition et en préservent la mémoire, veillent à la pratique vivante des rites et contribuent ainsi à leur transmission orale et/ou écrite, aux jeunes générations en particulier. Le repas gastronomique resserre le cercle familial et amical et, plus généralement, renforce les liens sociaux.

samedi 20 novembre 2010

Les mois passent et déjà une nouvelle saison de taille s'amorce... Après une intense période d'activité en cave, nous avons passé une bonne quinzaine de jours à arracher des pieds morts. Malheureusement, l'Esca ne nous laisse pas de répit. Nous retrouvons avec bonheur le contact direct et nettement plus positif avec la vigne en reprenant nos sécateurs.

dimanche 26 septembre 2010

Le ban des vendanges 2010 a été fixé au 27 septembre. Les concentrations en sucres et en acides ont évolué de belle manière et l'équilibre est bon. Le potentiel aromatique est bien présent avec beaucoup de fruité.

samedi 28 août 2010

La période de maturation a commencé depuis quelques semaines. Les graines s'éclaicissent, s'attendrissent. Les sucres commencent à s'accumuler et les précurseurs d'arômes à se former. Encore un petit mois peut-être avant la maturité ?... L'aoûtement est en cours : les rameaux herbacés se transforment en bois.

mercredi 28 juillet 2010

Nous avons dépassé le stade fermeture de la grappe.

Enfin l'été : le calendrier et la fête de la musique nous le rappellent, mais surtout le soleil est de retour. Cela se concrétise par des vignes en fleur et une fragrance subtile dans les parcelles.

Dimanche 6 juin 2010

Nous avons commencé cette semaine à ébourgeonner notre jeune vigne du lieu-dit "la Côte des Prés", plantée au printemps 2009. Le but est d'éliminer des pousses inutiles (en excédent ou non alignées) afin de soulager le pied et commencer à former sa structure à deux membres.

Avant ébourgeonnage :

Après ébourgeonnage :

Dimanche 9 mai 2010

Qui a dit au salon Intervitis il y a quelques semaines ? : « Le vin est lié à la conscience de vivre et surtout à la joie de vivre. Il a tout le temps inspiré la création culturelle... La viticulture donne lieu à une multitude de synergie, par exemple avec le tourisme et la gastronomie. Ainsi, elle contribue à entretenir et à créer des emplois bien au-delà de son secteur et marque de son empreinte la vie culturelle ». C'est Madame Angela Merkel, chancelière allemande, qui prend fait et cause pour la viticulture européenne. Et concernant la prévention de l’abus d’alcool, la chancelière s’érige contre des règlements qui « dégénéreraient en tutelle de l’individu ». Puissent nos gouvernants européens et nationaux s'en inspirer...

lundi 26 avril 2010

Avec le beau temps ensoleillé dont nous bénéficions depuis quelques semaines, l'éclosion des bourgeons a suivi rapidement leur gonflement et nous pouvons déjà admirer quelques feuilles étalées... Ci-dessous des bourgeons de "Blanc Fumé" ou Sauvignon et plus bas des bourgeons du Chasselas.

mercredi 7 avril 2010

Encore des averses de grêle ce week-end ! Voici une photo d'un impact de la grêle du printemps 2009 sur le bois de taille de cette année. C'était heureusement une grêle sans de trop graves conséquences, mais cela illustre la violence du choc et les capacités fantastiques de la plante à panser elle-même ses blessures.

Samedi 27 mars 2010

"Orage en Mars remplit tines et tinasses" dit un vieux dicton vigneron... Espérons néanmoins que 2010 ne sera pas à l'image de cette fin de semaine qui a vu foudre et grêle s'abattre sur les vignes ! Pas de dégâts à cette période de l'année heureusement mais déjà un peu d'angoisse en attendant le débourrement. Nous terminons la taille et déjà avec les belles journées qui ont précédé les orages, les sols se sont réchauffés et les vignes pleurent.

Dimanche 14 mars 2010

Santé : Le vin aide à garder la ligne

La consommation régulière et modérée de vin permet de garder la ligne. Telles sont les conclusions d’une étude menée par des experts américains de Brigham et du Women's Hospital à Boston auprès de 20 000 femmes. Les chercheurs ont suivi ces femmes américaines âgées de 39 ans et plus, en surveillant de près leurs habitudes alimentaires. Ils ont ensuite surveillé leur poids au cours des 13 années suivantes. Toutes ces femmes ont eu tendance à prendre du poids, mais celles qui ont le moins grossi sont celles qui consommaient du vin en quantité modérée : un à deux verres par jour. Les auteurs de l’étude ont noté que tous les alcools n’avaient pas le même effet sur la prise de poids, la bière et le spiritueux ayant un effet moindre que le vin. Une des hypothèses sur cet effet bénéfique du vin sur le tour de taille est que chez les consommateurs réguliers de vin, le foie développe une méthode particulière d’élimination de l’alcool très consommatrice de calories. Ainsi pour un verre de vin rouge d’environ 120 calories, la plus grande partie de ces calories sera consommée lors de l’élimination de l’alcool par le foie, alors que pour la même quantité de calories contenue dans une pizza, une grande partie sera transformée en graisse. Les internautes restent cependant sceptiques face à ces résultats, comme en témoignent leurs nombreuses réactions sur le site www.dailymail.co.uk

dimanche 7 février 2010

A la Saint Vincent dit-on "l'hiver monte ou descend". Il reste bien vigoureux depuis quelques semaines avec des alternances de gel, neige et averses. Mais un vrai hiver n'est pas pour nous déplaire. Il évite un démarrage trop précoce de la végétation et nous laisse du temps pour nos travaux de taille...

lundi 4 janvier 2010

Déjà 2010... Mais pour l'heure, nous nous consacrons au millésime 2009. C'est un millésime en tous points remarquables, de la cuve au verre. Cette semaine, nous avons réalisé le soutirage : les vins ont été retirés de sur leur lie et assemblés. Jusqu'alors chaque cuve était issue d'une vigne ou d'un type de sol particulier. Après plusieurs dégustations à l'aveugle de différents essais d'assemblage, nous avons déterminé les plus harmonieux. Nous avons la chance que nos terrains soient complémentaires, mais cette année c'est une véritable symbiose qui s'exprime.